Le chapeau Fedora, un classique

Amoureux des chapeaux, connaissez-vous le chapeau Fedora ? Si vous ne connaissez pas ce nom, vous avez sûrement déjà vu ou même porté ce modèle. Qui dit que dans la mode, on ne peut pas apprendre de nouvelles choses pour notre culture générale ?

Comment reconnaître du Fedora ?

Chapeau en feutre mou, à larges bords, pourvu de trois creux et orné de son nœud, vous avez sûrement reconnu ce chapeau qui a été le symbole de toute une époque. Non ? Les deux petits creux sur le dessus du Fedora ont été conçus pour une prise en main plus rapide.

La naissance d’un classique

Son créateur, Giuseppe Borsalino, a puisé ce nom d’une pièce de théâtre de l’auteur français Victorien Sardou à Paris en 1882. L’héroïne se prénommait « Fedora ». Cette héroïne portait un chapeau dont le style deviendra la marque de fabrique des gangsters qui cachaient leur regard sous leur chapeau, ou encore des détectives privés, des reporters.

A l’origine, ce classique était un chapeau de feutre de poils de lapin. Mais aujourd’hui, il s’est décliné dans de nombreuses matières, le feutre laine ou la paille.

Fedora ? Borsalino ?

Bien souvent, nous n’appelons pas ce chapeau par son nom d’origine, mais plutôt par le nom de son créateur. Giuseppe Borsalino a créé la chapellerie Borsalino, qui a contribué au succès de ce chapeau.

Si aujourd’hui le terme Fedora regroupe tous les chapeaux borsalino qui ne sont pas tous fabriqués par la maison Borsalino, Borsalino désigne un Fedora qui est fabriqué par cette chapellerie de renom.

Où trouver ce chapeau ?

Vous pouvez retrouver ce chapeau dans les boutiques en ligne telles que Tonsor. Vous pouvez aussi aller l’essayer directement en boutique physique afin de voir si celui-ci vous va bien. Mais si vous savez déjà que vous avez une tête à chapeau, foncez !

Le Fedora au cinéma

Symbole de toute une génération, le chapeau Fedora a été porté par des acteurs connus, dans des chefs-d’œuvre du cinéma. L’acteur Humphrey Bogart a immortalisé ce chapeau dans « Casablanca » tandis que Jean-Paul Belmondo et Alain Delon ont joué de jeunes voyous qui veulent devenir les caïds de Marseille. Ou mieux encore, Gene Kelly portait ce couvre-chef dans « Singing in the rain ».

« Le borsalino au cinéma est bien plus qu’un couvre-chef : c’est une signature, une façon d’être », expliquait Giuseppe Borsalino.

Pas seulement au cinéma, ce classique a su se faire sa place dans la musique, à l’instar de Michael Jackson, avec son magnifique Fedora blanc, dans son clip « Billie Jean » ou lors de ses concerts.

Un classique indémodable et intemporel

D’Al Capone à Kate Moss, en passant par Johnny Depp, le Fedora peut se porter en hiver comme en été. Il vous donnera du chic, de l’élégance et ce petit quelque chose, qui saura vous attirer les regards des passants. Alors, qu’attendez-vous pour acheter votre Fedora ? Mettez un peu plus de classique dans votre dressing.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *